Neurones miroirs et enseignement

Connaître les neurones miroirs pour bien enseigner

Les neurones miroirs, qu’est-ce que c’est ? Avant d’aller plus loin, imaginez-vous : quelqu’un baille devant vous et quelques secondes après, c’est à votre tour de bailler alors que vous ne vous sentez même pas fatigué. Peut-être même qu’en lisant ceci, vous vous êtes mis à bailler. Pourquoi ? Eh bien, c’est la faute des neurones miroirs. Etonnant ce dont notre cerveau est capable, n’est-ce pas ?

découverte des neurones miroirs et leurs conséquences sur l'enseignement

C'est quoi les neurones miroirs ?

Les neurones miroirs ont été découverts dans les années 90 par un scientifique italien,  le Pr. Giacomo Rizzolatti. En observant un singe, il s’est rendu compte que les mêmes zones de son cerveau s’activaient lorsqu’il attrapait une cacahuète ou lorsqu’il regardait quelqu’un d’autre attraper une cacahuète. Ce sont les neurones miroirs. Et ce qui est vrai pour le singe l’est aussi pour l’être humain. Quand nous observons quelqu’un faire un geste, notre système de neurones se met à fonctionner même si nous restons sans bouger. Ce phénomène faciliterait l’apprentissage.

Vous voulez en savoir davantage. Regardez cette vidéo qui explique simplement ce que sont les neurones miroirs.

Les 3 rôles essentiels des neurones miroirs

Imiter

Comme nous venons de l’apprendre, observer c’est déjà commencer à apprendre. Les enfants imitent, c’est comme ça qu’ils apprennent. Ils observent le monde et les personnes autour d’eux et répètent ce qu’ils voient, ce qu’ils entendent. N’avez-vous jamais entendu un enfant répéter une expression que vous n’arrêtez pas de répéter avec la même intonation que vous ? (Moi si, et ça fait étrange de s’entendre parler avec la voix d’un de vos élèves).

Comprendre les émotions

Les neurones miroirs permettent de percevoir les émotions chez les autres. Ainsi, si nous regardons des photos de gens en colère, inconsciemment nos muscles près des yeux se froncent. Idem lorsque nous regardons des photos de gens qui sourient. Là encore, nos lèvres ne peuvent s’empêcher d’esquisser un sourire. 

Si quelques photos peuvent nous faire cet effet là, imaginez ce que cela peut faire aux enfants de se trouver face à des images fortes comme celles du journal télévisé par exemple. Ils n’ont pas forcément le recul nécessaire pour gérer les émotions qui risquent de les envahir tout entier.

Transférer les émotions

A chaque fois que nous sommes en compagnie d’autres personnes, il y a contagion émotionnelle. Il y a contagion quand les émotions se transfèrent d’une personne émettrice à une personne réceptrice. Par exemple, vous êtes entre amis mais parmi vous, quelqu’un broie du noir toute la soirée à tel point qu’il finit par plomber l’ambiance et que tout le monde se sépare précipitamment.

Mais qui va influencer les émotions des autres ? Dans un groupe de pairs, ce serait la personne qui montre le plus ses émotions, celle qui serait la plus expressive. Par contre, dans un groupe où une personne serait plus influente que les autres (groupe de travail, classe), alors ce serait elle qui transmettrait ses émotions aux autres.

Quelle attitude adopter en classe ?

Soyez exemplaire

Vous vous souvenez de ce que j’ai écrit plus haut : les enfants observent et imitent vos gestes, vos intonations, … En plus, ils passent six heures par jour en notre compagnie. Autant dire que notre influence est grande. Donc Montrez-vous empathique et les enfants auront envie de faire de même. 

le comportement bienveillant et coopératif d’une personne peut influencer positivement jusqu’à trois niveaux de personnes au sein d’un réseau, c’est-à-dire qu’une personne chaleureuse et bienveillante peut transmettre ce comportement à l’ami d’un ami d’un ami – même sans jamais avoir vu ce dernier. 

Céline Alvarez, Les lois naturelles de l’enfant

Laissez les enfants observer

Jusque là j’avais toujours l’impression qu’un enfant qui en regardait un autre devait vite se remettre au travail. Et je le lui faisais savoir. Connaissant maintenant le rôle des neurones miroirs, je me rends compte qu’en observant son camarade faire un atelier, il met en jeu les mêmes neurones que quand il le fait concrètement. Plus question maintenant d’intervenir si je vois un élève regarder un autre. Observer c’est aussi apprendre.

Souriez

Allez en classe avec le sourire. Soyez de bonne humeur. Puisque les émotions sont contagieuses, profitez-en. Essayez de ne pas crier. Parlez avec douceur et fermeté. Mettez de la joie dans votre classe et les élèves seront heureux d’être à l’école. 

Les enfants sont le reflet des adultes qui l’entourent. Evidemment, nous ne sommes pas les seuls adultes qui représentons un modèle pour lui : les parents jouent un rôle majeur.

Mais nous avons une responsabilité face à ces jeunes alors demandons-nous quel modèle nous voulons leur transmettre. Prenons le temps de nous poser cette question et surtout agissons en conséquence une fois la réponse trouvée.

la découverte des neurones miroirs : comment prendre en compte leur rôle en classe
Partager l'article
  •  
  •  
  • 3
  •  
    9
    Partages
  • 6
  • 3
  •  

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Astrid dit :

    Merci pour cet article très intéressant. Et oui regarder c est aussi apprendre ! Et surtout regarder, observer, c est normal et naturel chez l enfant. Je me rappelle qu en CP j étais en train de discuter avec une camarade de classe. Je m étais fait reprendre. Alors j avais répondu « oui mais c est parce qu elle s est trompée. Je lui expliquais juste comment faire ». Et là la maîtresse m avait dit que je n étais pas censée regarder ce que faisait ma copine. C est ce jour là que j ai compris qu à l école c était chacun pour soi ! Et surtout pas le droit de regarder ce que font les autres ! Bon je crois que cela a changé, qu il y a plus de coopération. Surtout grâce aux enseignants qui comme vous cherchent à comprendre comment mieux enseigner.

  2. Sylvie dit :

    C’est super intéressant ! Je découvre ton blog via ton commentaire laissé sur mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.